Author Archives: samuel.chenal

Le Royaume-Uni adopte l’ODF comme standard

Tournant le dos aux formats officiels de Microsoft Office, le gouvernement britannique a officiellement adopté le format Open Document (ODF) pour tous ses documents partagés. Cet article est une traduction personnelle d’une nouvelle parue sur le site ZDNet[1].

Le mouvement du libre est-il une utopie ?

Une fois n’est pas coutume, je vous propose le compte-rendu d’un livre, en l’occurrence de l’excellent ouvrage intitulé : Utopie du logiciel libre – du bricolage informatique à la réinvention sociale, écrit par Sébastien Broca[1]. Il brosse non-seulement le portrait précis et méthodique du mouvement soutenant les logiciels libres, de son émergence à aujourd’hui, mais surtout il démontre l’influence de… Read more »

La marmite du libre bouillonne à Fêtons linux !

La manifestation Fêtons Linux s’est déroulée comme prévu le samedi 24 mai 2014 dans les locaux de l’HEPIA à Genève. Malgré une météo méchamment concurrentielle, il y avait en milieu de l’après-midi, une certaine effervescence dans le hall principal.

Fêtons Linux, pour découvrir les logiciels libres à Genève

Le 24 mai prochain, la manifestation Fêtons Linux s’intéressera aux synergies qui lient développement durable et logiciels libres. Des conférences sur le thème seront proposées en parallèle d’ateliers pratiques présentant les logiciels libres en général et Linux en particulier. Le but est de découvrir ce que sont les logiciels libres, ses liens avec le développement durable, dans une atmosphère festive… Read more »

L’Italie favorise les logiciels libres dans son administration

Que les sociétés privées se sentent libres de choisir la voie propriétaire en matière de politique informatique, c’est tout à fait acceptable. En revanche, un tel choix se révèle choquant et fort peu éthique pour l’État qui dépense l’argent du contribuable citoyen.

Prolongation de la durée de vie des PC ?

Un des arguments en faveur de GNU/linux est qu’il permet de prolonger la durée de vie de l’ordinateur, simplement en proposant des systèmes d’exploitation particulièrement optimisés dans l’utilisation des ressources techniques (mémoire, disque, processeur), tout en fournissant des fonctionnalités  communes aux systèmes modernes.

Munich finalise son projet de migration

Contre vents et marées, l’exécutif de Munich s’est battu pour migrer son système informatique vers une solution complètement libre. Après 10 ans d’un projet fortement exposé et sujet aux attaques des lobbies représentant les éditeurs propriétaires, le résultat est tombé : c’est un succès.

Fairphone, un ovni libre et durable

Le Fairphone débarque sur le marché avec un concept diamétralement opposé à ses concurrents. Une orientation privilégiant une industrialisation socialement et environnementalement responsable, sans compter une volonté d’ouverture et de liberté, que ce soit pour les applications embarquées que pour la conception matérielle.

Why! Open Computing libère le PC

La jeune entreprise lausannoise Why! Open Computing [1], fondée par l’ancien Conseiller d’État François Marthaler, se lance dans le marché des PC avec un concept aux antipodes de ses concurrents. En effet, Why! vend des PC spécifiquement sélectionnés pour leur longévité et pré-installés avec Linux [2].